Revue de Newsgroup – Que faut t’il comme carte son pour un SDR ?

Bonjour,

Après des jours de dur labeur, je reprend la liste des mails de mes groupes favoris et je tombe sur un thread très intéressant sur le Softrock group. Du coup, je vous en fait une petite synthèse/traduction dans l’article suivant.

Toutefois, traduire c’est trahir ! Je recommande donc vivement la lecture des échanges originaux sur le groupe softrock40 de Yahoo : Le message original de Warren Allgyer (9V1TD) le 12/08/2014


[softrock40] « What sound card should I buy? »

voici une tentative de traduction du message de Warren :

” Quelle carte dois je acheter ? Une question fréquemment posée par les nouveaux adepte du SDR.

Il y a la tentation d’acheter la meilleure. Mais est-ce vraiment nécessaire? Le concept d’un poste radio-amateur qui se compose de 89 $ de matériel, d’un ordinateur à 200 $, et d’une carte son à 400$ semble un peu biaisé.
Je préconise depuis quelque temps : « pas cher et simple », j’ explique qu’avoir la plage dynamique disponible d’une couteuse carte 24bits, c’est un peu comme posséder une Ferrari qui vas à 200mph; vous allez encore rouler sur la même autoroute que la Chevy à 15,000$ ou de toute manière la limite de vitesse est de 65mph.

Réalisant que beaucoup choisissent de ne pas jeter leur argent pour des gadgets comme je le fais, j’ai pensé qu’il pourrait être utile de démontrer la performance relative d’un éventail de cartes son.

Je vous présente une composition comparant 3 cartes son à des prix différents.

1) La carte audio Realtek interne dans mon 200$ Netbook MSI
2) Le dongle iMic à 20$ acheté sur eBay
3) L’option la plus performante disponible chez moi; une carte E-MU 0204 24 bits audio professionnel.

La composition ci-jointe montre chacun d’eux présentant un S5 et le bruit interne.

Sound-card-comparison-corrected.png

Sound card comparison (corrected)

Le panneau important est le quatrième où j’ajoute le bruit de l’antenne de 10 mètres pour le signal présenté sur l’EMU.

Cela illustre le point clé: même la plus mauvaise performance, le iMic, a son bruit interne masqué par le bruit dans l’environnement de l’antenne. Toutes les trois options présentées seront de performances identiques en ce qui concerne la réception des signaux faibles.

Je me rends compte que je n’ai pas considéré la fréquence d’échantillonnage dans cette comparaison. Les cartes à prix plus élevés possède un taux plus élevé qui vous permet de présenter un spectre plus large sur l’écran. Un taux d’échantillonnage de 96 kHz permet la présentation de 96 kHz sur un seul écran. Un taux de 192 KHz permet l’affichage de 192KHz. Cependant, le taux d’échantillonnage n’affecte pas la performance du signal et, personnellement, je trouve 96 KHz mieux pour l’analyse de faible signaux où nous sommes souvent à la recherche de porteuses juste au-dessus du niveau de bruit. Sur des écrans plus larges, il est trop facile de les manquer.

J’espère que cela est utile pour certains.

Warren Allgyer (9V1TD)

Je joint la petite correction de Mike :

En outre, il existe habituellement une différence dans la taille et la forme du « pic central ». Lorsque j’utilise l’option « supprimer pic central » dans HDSDR, le pic généré par mon E-MU 0202 est complètement disparu, jusqu’à des fréquences de 20 MHz. Avec d’autres cartes que j’ai, il est toujours là, bien que quelque peu réduite.

Mike (3YM)

Ce à quoi Warren répond qu’il considère la zone centrale comme un no man’s land de 3khz, pour éviter toute les erreurs de lecture du au bruit/défaut de filtrage de la carte son.


 

Méthodologie du test :

Pour son test, Warren a utilisé un générateur de signal (-107dbm) appliqué à l’entrée d’un Softrock via un coupleur 3db. Dans chaque cas, le gain d’entrée de la carte son est normalisé afin de placer le signal à la valeur connue de -110 dB. Pour le 4ieme panneau, il connecte son antenne 10 m sur le coupleur afin de mélanger les signaux.

Il dit aussi que : Le Signal/Bruit réel de la carte ne peut pas être déduit des informations présentées. Il faut connaitre la résolution de la bande passante (qui était de 2,9 Hz) pour le faire. Le rapport Signal/Bruit relatif d’une carte à l’autre peut être déterminée à partir des données présentées: La carte interne et le E-MU sont à peu près égal et les deux sont d’environ 15 dB de mieux que le iMic.

Conclusion :

La conclusion de ces essais, c’est que globalement, la qualité de la carte son n’influence pas les signaux faible !

Car :

  • Le Signal/bruit pour la grande majorité des systèmes de HF sera déterminée par le bruit de l’’antenne.
  • Que seul la représentation graphique est différente entre une carte 24 bits et une carte 16bits. pour des coûts pouvant être jusqu’a 20x supérieur.